Biporteur Amsterdam Air

Biporteur Amsterdam Air transport enfant avec option selle cuir Brooks
Zoomer
  • Biporteur Amsterdam Air transport enfant avec option selle cuir Brooks
  • Biporteur Amsterdam Air avec option selle cuir Brooks, pneumatiques coussins d'air et tente de pluie crème
  • Biporteur Amsterdam Air transport enfant
  • Biporteur Amsterdam Air transport enfant
4.7 / 5 
- Lire les 12 avis

Le biporteur Amsterdam Air est : 

  • Pratique : pas plus large qu'un vélo classique vous pourrez emprunter les pistes cyclables et vous garer aussi facilement qu'un vélo.
  • Familial : vous pourrez transporter jusqu'à 3 enfants en toute sérénité grâce aux ceintures de sécurité présentes dans le coffre.
  • Fiable : avec un antivol intégré et un système de freinage, ce biporteur est équipé pour tous types de météos.

Disponible également en version électrique.

Voir le descriptif détaillé
Voir les accessoires complémentaires

Besoin d'un conseil ?
Besoin d'un conseil ?
02 85 75 60 33
3 semaines environ
1 741,67 €
HT
Pour demander un devis, validez votre panier comme si vous alliez passer une commande.
Au moment de choisir le moyen de paiement, cliquez sur le bouton DEVIS.
Demander un devis

Tout savoir sur le biporteur Amsterdam Air

Avec sa fourche et son cadre en acier, les chocs liés aux déformations de la chaussés seront naturellement absorbés. Le guidon est réglable en hauteur pour une position de conduite optimale.

Le dispositif de tension de la chaîne évite tout risque de déraillement. L'antivol intégré au cadre se met en place en une poignée de secondes.

Pour votre sécurité de nuit, le coffre est décoré d'ailes réfléchissantes. Vous pouvez opter pour un éclairage puissant 40 lux à led sur dynamo moyeu (à condition de passer simplement par le Configurateur).

Un biporteur adapté pour transporter les enfants

Le banc enfant est équipé de 2 ceintures, un banc additionnel avec 1 ceinture permet d'installer un troisième enfant dans le coffre avant. Pour les plus petits, un support de siège type maxi-cosi peut être installé dans le coffre sur le banc ou sur le plancher. 

Avec une charge maximale de 100 Kg le transport de marchandises ou de courses ne vous posera aucun problème. 

La béquille très large offre une grande stabilité à l'arrêt. Les enfants peuvent monter dans la caisse sans risquer de faire basculer le vélo. Une petite marche sur le rebord du coffre leur sert de marche-pied.

Boîte de vitesses et système de freinage

Avec sa boîte Nexus 7 rapports, ce biporteur est adapté aux reliefs plats ou vallonnés. Une poignée tournante permet de changer de vitesse en marche ou à l'arrêt : à l'arrêt vous pouvez passer la plus petite vitesse pour redémarrer sans forcer.

Grâce à un système de freinage tout-temps actionné par deux leviers au guidon et intégrés aux moyeux, vous aurez une efficacité de freinage par temps sec comme par temps humide. 

Commander votre vélo

Si vous souhaitez un vélo avec peu d'options, vous pouvez ajouter le biporteur Amsterdam Air au panier directement sur cette page. Au besoin, quelques accessoires complémentaires sont proposés en bas de page.

Pour personnaliser entièrement votre biporteur, nous vous invitons à cliquer sur le bouton Configurer. Vous arriverez alors sur une nouvelle page, qui va vous permettre de construire votre vélo pas à pas. Parcourez les différentes options et choisissez celles qui répondent le mieux à vos aspirations et votre budget. L’image et le prix du vélo se mettent à jour progressivement. Un récapitulatif en bas de page vous permet de distinguer facilement les options incluses de celles que vous avez ajoutées avant de mettre votre configuration au panier.

Témoignages
  • Raymond M
    Note :
    parfait pour emmener les enfants à l’école
    Un biporteur bien pratique pour emmener les enfants à l’école sans prendre une voiture. Le variateur de vitesse Nu Vinci est très agréable, et permet de moduler en finesse la vitesse du vélo en fonction de la pente.
    À plat le poids n’est pas un obstacle, et je roule à 20 km/h sans problème (j’ai ajouté un compteur de vitesse pour pouvoir connaître le kilométrage parcouru).
    Le coffre (en option) permet de ranger les 2 casques des enfants, et ferme à clef, donc pas de vol possible sans pied de biche.
    Bonus : il était livré avec un protège-pluie gratuit pour la caisse de transport, donc les enfants ne se mouillent pas en cas d’averse!
    J’ai installé en plus un klaxon-poire, car les piétons qui marchent sur les pistes cyclables ne se vexent pas et se retournent amusés, et se poussent sans râler (contrairement avec un avertisseur sonore classique).
    Nous l’avons fait graver Bicycode® auprès de l’opérateur local, afin de dissuader les voleurs.
    Notre association FUB de Bourg-en-Bresse va le proposer à l’essai gratuit pour nos adhérents, car il n’y a pas de revendeur de vélo-cargo chez nous...
  • Samuel D.
    Note :
    Une chouette invention
    Le biporteur est devenu essentiel pour tous nos petits déplacements réguliers. Une chouette invention !
  • Lise Q.
    Note :
    Il rend tout plus agréable
    Les trajets maison-école, maison-supermarché, maison-boulot... Tout devient plus agréable avec ce vélo, incroyable;
  • Anne-Laure P.
    Note :
    Nous roulons avec style !
    Quelle fierté d'être l'heureux propriétaire de ce cargo !
  • Corentin L.
    Note :
    Notre décapotable à nous !
    Pas besoin d'une voiture décapotable... Ce biporteur nous permet d'apprécier l'air frais chaque matin tout en évitant les embouteillages. Même si nous rentrons dans une période où il va faire un peu plus "frisquet", les enfants réclament toujours leur tour en biporteur ! Nos trajets sont devenus un véritable moment d'échanges où chacun raconte sa journée !
Donnez votre avis !
Donnez votre avis

* Champs requis

Aventures
  • Frank JOST TRAFIMEDIA
    Biporteur Milano : cool

    Enfants ravis, planète contente, what else ?

  • Nicolas LANCE
    Biporteur Milano : Mon compagnon au quotidien

    Que dire sur mon biporteur Milano, si ce n'est que c'est la fiabilité au service de mes trajets quotidiens ?

    Je commencerai par le décrire succinctement : il s'agit du biporteur Milano noir (version export) en version 8 vitesses + rétro pédalage avec les options suivante :
    - Tente pluie armature pliable et fenêtres ouvrable
    - Rétroviseur pour vélo hollandais
    - Selle brooks B67 prérodée + tige de selle à réglage rapide
    - Dynamo au moyeu avant + Phare halogène style rétro
    - Réflecteurs 3M pour rayons et écarteur latéral

    Le vélo :
    -----------
    Je suis toujours très enthousiaste en ce qui concerne la qualité et la praticité de ce biporteur. Il fait presque oublié son poids important par une mécanique efficace tellement il est facile de le lancer. Bon, évidemment ses 35Kg se rappellent bien vite à nous dès que le terrain monte, mais la boite de vitesse à 8 rapports permet une adaptation fine et rapide de l'effort.

    Le rétro-pédalage, on aime ou pas. L'impossibilité de pédaler "en arrière" peut gêner certains, notamment quand on veut remettre les pédales dans une position adéquate à l'arrêt. Mais c'est un système de freinage qui remplit ses promesses : très efficace par tout temps, bien plus que le frein à disque (non hydraulique),
    et très confortable pour contrôler la prise de vitesse en descente car facilement dosable. De plus les réflexes s'adaptent vite et on s'arrête au feu avec les pédales dans la bonne position sans y penser pour pouvoir repartir sans souci.

    Le cadre acier est d'un souplesse remarquable.

    Bref : une merveille. Très agréable dans sa position ainsi que dans sa maniabilité.

    La conduite :
    ------------------
    Je l'ai beaucoup lu sur internet et je le confirme : la petite appréhension du début sur la longueur ne tient pas 5 minutes, et il suffit de l'utiliser sur quelques trajets pour le conduire tout aussi naturellement qu'un vélo "normal".

    Un point d'attention par contre sur la conduite "des autres". Ces autres avec 4 roues et un pot d'échappement. Il ne faut pas lésiner sur les accessoires à haute visibilité et adapter sa façon de conduire en circulation.

    Par exemple, j'ai personnellement cessé de serrer à droite au maximum. Il faut être attentif et s'imposer sur toute la largeur de la route lorsque les doublements deviennent trop aléatoires, car malheureusement certains automobilistes sont assez mauvais dans leurs estimation du risque (un vélo = je double). Se mettre au milieu de la route les oblige généralement à se poser les bonnes questions (est-ce que j'ai la place? est-ce que j'ai le temps?) et j'ai beaucoup moins de problème depuis que j'applique ce principe.

    De plus, il ne faut surtout pas prendre les mêmes itinéraires qu'on prendrait en voiture, et chercher à exploiter au mieux les petites rues détournées et les voies cyclables afin d'éviter les grands axes trop chargés dans lesquels les gens sont toujours trop peu prudents.

    Mais une fois qu'on a dompté l'automobiliste c'est un engin très agréable à conduire. Je transporte aussi mon fils (5 mois) grâce à une coque de voiture, un carré de mousse et quelques tendeurs, et quand il n'est pas à regarder partout autour de lui il arrive même à s'endormir. Je pense que c'est un signe de confort ;)

    Les accessoires :
    ------------------------
    Je serais plus mitigé sur les accessoires que j'ai choisi, selon desquels il s'agit :

    - la tente : géniale, à prendre sans hésiter. les fenêtres sont un vrai plus pour qui veut accéder rapidement au contenu de la caisse. Sa mise en place est facile et rapide tant qu'on ne veut pas la replier. Il faut toutefois se résoudre à la laisser déployée pour toute la période de mauvais temps, mais elle ne gène pas la conduite

    - Le rétroviseur pour vélo hollandais : moyen, voir nul... le miroir n'a pas une grande visibilité. Résultat c'est difficile à régler et on a l'impression d'avoir un gros plan sur la plaque d'immat de la voiture de derrière... pas franchement probant.

    - La tige de selle à réglage rapide : mitigé. Le principe est top, le produit est de qualité, mais du fait de la compression du gaz, l'écart entre la position haute et basse est beaucoup plus faible en pratique que les 10cm théoriques. Il faut plutôt compter sur 6cm réels ce qui n'autorise pas un écart de taille très important entre les différents utilisateurs du vélo.

    - Réflecteurs 3M pour rayons : voyez les photos, ça se passe de commentaire. A mon sens la meilleure solution bon marché pour avoir une excellente visibilité latérale passive de nuit.

    - Phare halogène style rétro : le style est indéniable. Sa puissance n'autorise pas une utilisation hors agglomération éclairée. Il est très bien pour être bien visible de front, et c'est tout à fait cohérent avec son prix. Par contre, je crains que la technologie halogène ne soit pas du tout adapté au biporteur. L'ampoule neuve a grillé au bout de 2 semaines d'utilisation quotidienne, et je crains que la longue structure du vélo, son poids et la petite roue avant ne génère trop de secousses pour ce type d'ampoules. Je verrai bien ce qu'il en est avec les neuves que je reçoit très bientôt.

    Voila pour mon expérience qui - en résumé - est particulièrement positive. Je voulais remplacer l'utilisation de la voiture pour les trajets courts et c'est un pari réussit ! Je ne regrette pas et mon porte monnaie non plus ! (à condition de rouler par tout temps évidemment)

    Nicolas, Nantes.

  • Gwenael LE MOAL
    Mon biporteur

    J’ai la chance et le luxe d’aller au travail en vélo maintenant !!! Du coup j’ai fais dans le pratique, économique et écologique, depuis bientôt trois mois je suis l’heureuse propriétaire d’un vélo biporteur.
    J’habite à l’extérieur de la ville, pour le moindre truc il faut prendre la voiture, alors plutôt que d’investir à perte dans un nouveau véhicule qui coûte cher à l’achat et à l’entretien, j’ai choisi le vélo... et là ça vous change la vie !
    On sort plus souvent, j’ai des jambes en bétons 😂 ce qui est non négligeable, j’ai gagné en souffle aussi, ma fille adore, c’est notre moment à nous pour la ballade ou même pour faire les courses !
    Les gens sont curieux est reagissent super bien au concept parcequ’il est clair que le vélo c’est l’avenir et en France nous sommes encore bien en retard à ce niveau, heureusement les mentalités « évoluent ».